Accueil » Critiques » César Antonio Molina Pilar Rodríguez
pilar.es.rodriguez@gmail.com


Photographie
Français Español Ajouter aux favoris



L’Institut Cervantès a entre autres objectifs celui de diffuser l’art et les artistes espagnols à l’extérieur des frontières et nous avons le plaisir de le faire avec cette exposition photographique de Pili Rodríguez intitulée Châteaux de paille: des images habitées par des constructions où la matière est une réinvention de l’espace et de la pensée castillanes.
En ces temps qui nécessitent des Don Quichotte, les rêves de châteaux de paille, de même façon que les installations de l’art povera, sont des constructions symboliques dans lesquelles s’installe le recueillement après l’ouvrage. Les châteaux se dressent et se profilent entre ciel et champs, comme les silhouettes des paysans dans le tableau de Millet, abstraction de deux couleurs, entre le jaune et le bleu, comme une évidence des pouvoirs de la nature.La lumière captée par l’appareil photographique donne une dimension d’or qui contraste avec la fragilité et l’humilité de ce qui subsiste de la céréale. Ciels et champs, nuages et architectures de la moisson sont les interprètes d’un paysage sans visage mais chargé d’âme.L’Institut Cervantès a le plaisir de collaborer à cette exposition avec la Fondation Antonio Pérez et d’appuyer ainsi la diffusion de l’univers culturel de Castille-la Manche. Nos remerciements à toutes les personnes et institutions ayant contribué à la réalisation de ce projet.

CÉSAR ANTONIO MOLINA ( DIRECTEUR DE L’INSTITUT CERVANTÈS )